Mairie Lumigny-Nesles-Ormeaux

Horaires d'ouverture

Lundi 9h-12h
Mardi 9h-12h
Mercredi 9h-12h
Jeudi 9h-12h
Vendredi 14h30-18h30
Samedi jours impairs 9h-12h
3 Place de l'Eglise
77540 Lumigny
Tel : 01.64.25.64.73

-------------------------
> Urbanisme - Voirie > Sondages
Révision des conditions de l'éclairage public

Afin de déterminer les différentes possibilités concernant l’éclairage public, l’équipe municipale a établi qu’il serait préférable de procéder à un sondage afin qu’une décision des plus appropriée soit prise dans le respect du souhaitdes administrés et des lois en vigueur.

 

Cambriolages ? Dégradations ? Sentiments d’insécurité :

La gendarmerie et la police nationale estiment qu’il n’y a pas d’impact sur la fréquence des cambriolages et des dégradations, que l’éclairage public soit ou non allumé. Le sentiment d’insécurité, s’il est tout à fait respectable, demeure une question de ressenti personnel, il est donc délicat de faire passer une émotion intime dans le domaine de l’universel.

 

En revanche les conséquences de l’excès d’éclairage artificiel ne se limitent pas à la privation de l’observation du ciel étoilé.

Elles sont une source de perturbation pour le sommeil des personnes ce qui a un impact sur leurs défenses immunitaires.

Elles ont un fort impact sur la biodiversité - modification du système proie-prédateur, perturbation des cycles de reproduction, desmigrations - mais la lumière est également la 2ème cause d’extinction des insectes après les pesticides.

On observe aussi chez les végétaux situés à proximité de lampadaires des troubles de la floraison, un bourgeonnement précoce, un retard de chutes des feuilles. Ces effets peuvent avoir des conséquences sur leur vulnérabilité et donc sur leur durée de vie - sensibilitéaux pathogènes et maladies.

L’éclairage public représente un gaspillage énergétique considérable.

Et c’est une source de pollution : l’éclairage public national émet annuellement 670 000 tonnes de CO².

Enfin pour respecter la biodiversité il faudrait éteindre l’éclairage public à 22h00.

La loi biodiversité

Les paysages nocturnes font partie du patrimoine commun de la nation. Il est du devoir de chacun de veiller à la sauvegarde et de contribuer à la protection de l’environnement, y compris nocturne. (L.110-1 et s. du code de l’Environnement).
Par exemple, au Parc des félins, une gestion vertueuse de l’environnement a permis d’accueillir sur le site des espèces qui participent activement au maintien de la biodiversité.

Merci de bien vouloir remplir ce questionnaire  avant le 31 Mai 2021 à l'adresse suivante : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScrnQyrWwlGuyRrT_pNX6jOoD4qvCw9hZ6fG6T4vT6m6m74hg/viewform?fbclid=IwAR0h0Zi0Gf8MeGH8BV1pBbXXc4KEgzh1NwNWRFenGXudilb81JRs-ieXIEM

 

Document